Suite aux nouvelles mesures annoncées par le CNS, David Leisterh, Président du MR Bruxelles et Président de CPAS, appelle le Gouvernement bruxellois à prendre des mesures renforcées dans la capitale pour sauver les citoyens.

« Ce matin, le Gouvernement fédéral a appelé à la responsabilité mais le Gouvernement bruxellois ne semble pas avoir entendu le message. Bruxelles a pourtant une population très concentrée et les hôpitaux font face à une situation extrêmement tendue. Le personnel soignant est déjà sur les genoux. » explique David Leisterh. Il ajoute : « Durant la première vague, Bruxelles fut attentiste. Reproduire les mêmes erreurs serait impardonnable. Bruxelles doit agir davantage car la capitale voit les contaminations et hospitalisations se multiplier. »

Bruxelles est la plus grande ville du pays. Il y a une forte concentration de population. Cela justifie une approche différenciée par rapport à d’autres régions du pays.

Le Président du MR Bruxelles demande : « J’appelle le Gouvernement bruxellois à réfléchir à prendre des mesures complémentaires comme par exemple : la suspension des compétitions sportives pour les enfants de plus de 12 ans, le port du masque obligatoire sur tout le territoire bruxellois. La propagation se faisant surtout dans la sphère privée, il faut également réfléchir à étendre le couvre-feu pour éviter la multiplication de soirées privées, par exemple entre 21h et 6h du matin ».

Il conclut : « Il y a une urgence sanitaire. Et il y a aussi une urgence économique. En renforçant les mesures dès à présent, nous espérons faire reculer le virus et permettre aux fêtes de Noël de se dérouler dans les meilleures conditions possible. À l’heure actuelle, tant de secteurs souffrent : l’horeca, la culture, le tourisme, … Comment justifier cette souffrance si des mesures efficaces de lutte contre la propagation du virus ne sont pas prises ? »

X