Nos députés David Weytsman et Anne-Charlotte d’Ursel ont déposé une proposition au Parlement bruxellois qui a pour ambition de règlementer le secteur de la micromobilité à Bruxelles.

Le développement de ces formes de mobilité alternatives permet à la Région d’atteindre ses objectifs de report modal et de lutte contre la congestion automobile et la pollution de l’air.

Parmi les mesures demandées au Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, se retrouvent une réforme du mécanisme de licence des opérateurs, la création de drop-off zones obligatoires, l’assouplissement de la redevance imposée aux opérateurs en fonction de la réalisation de missions de service public telle qu’une couverture du territoire régional, des réalisations de campagnes de sécurité routière ou encore des projets pilotes avec la STIB.

La proposition :

proposition micromobilité
X